La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors...

Un scoop sur le Net, un énervement passager, ou juste envie de raconter votre vie... N'hésitez plus !

Modérateurs : Membres WDA, Editeurs WDA

Avatar du membre
Ngtb
Grand posteur
Grand posteur
Messages : 419
Enregistré le : 25 mars 2005, 17:37
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : (31320) Auzeville-Tolosane

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors...

Message non lu par Ngtb » 09 avr. 2009, 08:35

Mr T a écrit :Ils ont toujours rien compris
Mais si, ils ont tout compris. La preuve, c'est qu'ils n'ont pas de problème de fin de mois, eux.
ce gouvernement n'a aucun sens des priorités avec ces décrets qui ne servent qu'a nous fliquer et filer de l'argent aux moins méritants.
Là, tu te trompes, leurs priorités ne sont pas les nôtres. Tu sais à qui me fais penser notre grand président (il a deux centimètres de plus que moi ::lol: ) ? Le général Peron. À part le cadre légal qui le limite un peu plus, le mode opératoire me semble quasi identique. Mais c'est mon opinion.
Les génies composent, les pros exécutent.
Je mon moi

Avatar du membre
Rolcopter
Posteur Pro !
Posteur Pro !
Messages : 599
Enregistré le : 02 sept. 2007, 11:44
Localisation : 95

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors...

Message non lu par Rolcopter » 09 avr. 2009, 17:46

Hello
ZDNet.fr - Loi Hadopi

Jeudi 9 avril 2009

Les députés rejettent la loi Hadopi


C'est un nouveau coup de massue pour la majorité présidentielle. Le projet du ministère de la Culture, la loi Création et Internet, a finalement été rejeté à la majorité des députés présents dans l'hémicycle à 13h ce 9 avril.
article_christine.jpg
Capture d'écran le 9 avril 2009, montrant une image détournée de Christine Albanel à l'Assemblée nationale. /Nuesblog.com
105-hemicycle.1239348276.gif
Moi ce qui m'embêterai le plus c'est ça
changer les modes de fonctionnement des moteurs de recherche
Un Google à la chinoise je n'ose y penser ! :naughty:
C'est tout pour le moment ! Demain sera un autre jour. ;-)

Matt
Messages : 10
Enregistré le : 01 avr. 2009, 18:40
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Paris

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors...

Message non lu par Matt » 11 avr. 2009, 09:02

Excellentes les images :)

Concernant le rejet d'Hadopi, ce n'est malheureusement que temporaire ... La loi va être ré-examinée d'ici quelques jours, et ce coup ci je pense que la ruse des socialistes ne fonctionnera pas ::cry:

Ceci-dit j'invite tous les gens motivés à venir manifester le samedi 25 avril => http://www.manifestation-contre-hadopi.com/
Collectionneur Apple du dimanche : Macintosh SE, Mac Cube, Imac Tournesol, etc.

redpen
Messages : 1
Enregistré le : 12 mai 2009, 09:18
Collectionneur (-euse) ? : Oui

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors...

Message non lu par redpen » 12 mai 2009, 09:53

Pour la société basée à Cupertino, «il faut une offre simple et des prix compétitifs pour dissuader les gens d'aller chercher la musique sur les sites pirate :P
sonnerie gratuite

Avatar du membre
Rolcopter
Posteur Pro !
Posteur Pro !
Messages : 599
Enregistré le : 02 sept. 2007, 11:44
Localisation : 95

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors...

Message non lu par Rolcopter » 13 mai 2009, 09:47

bonjour à tous

Et voila c'est fait :wall: de ZDNET
Hadopi : la loi adoptée à l'Assemblée nationale

Législation - Les députés ont voté à la majorité l'adoption du projet de loi Création et Internet avec 296 votes pour et 233 contre. Le texte va à présent être examiné par les sénateurs. Le scrutin interviendra au plus tard jeudi.
http://www.zdnet.fr/actualites/internet ... or=EPR-102

Encore des textes inapplicables et inappropriés :censored:

Tout contre la "France d'en bas", sauvons les nantis :clap:

Par contre n'oublions pas que

sur 20 minutes.fr
::arrow:
Droit fondamental

Tête de liste aux Européennes, Corinne Lepage estime que le message envoyé par la majorité aux Européens est confus. «A quelques semaines de l'élection, l'UMP affiche son mépris du parlement européen qui a voté un amendement défendant l'accès à Internet comme un droit fondamental», a-t-elle ajouté. Le parlement européen a en effet voté à deux reprises l'amendement 138/46, dit amendement Bono, qui stipule que l'accès au web est un droit fondamental, et qu'en priver un citoyen européen doit être du ressort du judiciaire.

http://www.20minutes.fr/article/325551/ ... eputes.php

«Quand bien même l'accès à Internet serait un droit fondamental, il devra toujours se concilier avec d'autres droits fondamentaux et le respect de la propriété en fait partie», a déclaré l'UMP Philippe Gosselin pour défendre le vote en faveur du texte. De son côté, Christine Albanel a voulu afficher sa détermination. «Je ne crains ni le Conseil constitutionnel ni le Parlement européen», a-t-elle affirmé.
C'est tout pour le moment ! Demain sera un autre jour. ;-)

Avatar du membre
Mr T
Grand posteur
Grand posteur
Messages : 402
Enregistré le : 18 août 2007, 16:03
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Pyrénées orientales ( 66 )

Le Conseil constitutionnel censure Hadopi

Message non lu par Mr T » 10 juin 2009, 17:57

Le conseil constitutionnel a tranché :
L'Express a écrit :
La partie sanction prévue par la loi Création et Internet a été censurée par le Conseil constitutionnel.

La disposition la plus controversée de la loi Création et Internet, le pouvoir de couper l'accès à Internet dévolu à une autorité administrative spécialement créée, l'Hadopi, a été censurée ce mercredi par le Conseil constitutionnel.
Lien
IE est obsolète, prenez Firefox- Moi
BOINC !

Avatar du membre
Casio
Bureau WDA
Bureau WDA
Messages : 3440
Enregistré le : 23 mars 2004, 10:55
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Paris XVII / Jouques
Contact :

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors...

Message non lu par Casio » 15 juin 2009, 11:09

La Ligue ODEBI a écrit :-------- LA LIGUE ODEBI REPART À L'ASSAUT. ----------------------------------

Bonjour,

Nous vous envoyons ce mail car vous étiez inscrits sur une liste de soutien
à la Ligue ODEBI.

http://www.odebi.org http://www.odebi.org

Il y a longtemps que nous nous avions pas donné des nouvelles.

La Ligue n'a pour autant pas été inactive mais a multiplié des actions à
l'échelle européenne en particulier avec "Freedom not fears" délaissant
quelque peu le terrain national.

Nous avons aussi agi dans l'ombre concernant plusieurs sujets chauds
européens et nationaux.

La dégradation du climat législatif sur Internet en France nous amène à
repasser à l'action en France en se restructurant :

Nous avons migré nos hébergements en Suisse, rebâti un site simple sous
Drupal - le CMS qui monte - , et lancé une nouvelle pétition contre la
prochaine loi qui entend légaliser la pause de mouchards sur nos ordinateurs
personnels à savoir la LOPPSI.

Nous vous invitons donc à signer cette pétition :
http://www.odebi.org/content/petition-loppsi-france
http://www.odebi.org/content/petition-loppsi-france

et à nous rejoindre aussi sur FaceBook où un groupe vient juste de se
créer :

http://www.facebook.com/groups/#/group. ... 2548026669
http://www.facebook.com/groups/#/group. ... 2548026669

Toutes les bonnes volontés seront bonnes à prendre ainsi que vos idées :
nos forums sont ouverts.

Cordialement.
La Ligue ODEBI.
http://www.odebi.org http://www.odebi.org

Avatar du membre
Casio
Bureau WDA
Bureau WDA
Messages : 3440
Enregistré le : 23 mars 2004, 10:55
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Paris XVII / Jouques
Contact :

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors...

Message non lu par Casio » 19 févr. 2010, 00:58

Korben.info a écrit :BIG GOUVERNEMENT IS WATCHING YOU !

Ça s'est passé cette nuit à l'Assemblée Nationale

Hallelujah mes frères ! Chantons tous en cœur : « LooooOooooppsi c’est finiiiiii, le gouvernement nous tient en laissssssssseeeee, on l’a dans les feeesssssseeees… »

Voui-voui car ça y est, nos chers députés ont voté à 312 voix contre 214 l’adoption du projet de loi Loppsi (loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure).

Chouette, on va pouvoir s’amuser !

Voici les 3 points principaux qui sont ressortis de cette loi (voir les textes). Vous allez voir, c’est du grand Orwell et c’est pas pour rigoler !

Tout d’abord, bienvenu au délit d’usurpation d’identité ! C’est à dire que si vous vous faites passer pour moi sur Internet, je peux vous faire condamner à 1 an de prison et 15 000 € d’amende. Ça peut partir d’un bon sentiment si les mecs qui avaient pondu le texte n’était pas resté dans un flou artistique absolu permettant tous les excès et abus (C’est bien commode). Je cite l’article 2 :

« Art. 222-16-1. – Le fait de faire usage, de manière réitérée, sur un réseau de communications électroniques, de l’identité d’un tiers ou de données de toute nature permettant de l’identifier, en vue de troubler la tranquillité de cette personne ou d’autrui, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende. »

« Est puni de la même peine le fait de faire usage, sur un réseau de communications électroniques, de l’identité d’un tiers ou de données de toute nature permettant de l’identifier, en vue de porter atteinte à son honneur ou à sa considération. »

De toute nature permettant de l’identifier… Oui oui… C’est à dire que si je marque sur une photo de manière répétée, un de mes contacts sur Facebook, ou plus simplement, si je donne le nom de quelqu’un publiquement sur mon blog, je risque de me faire mettre aux fers par un juge pas très sympa. On peut imaginer tous les délires… Et le coup du « …en vue de porter atteinte à son honneur ou à sa considération. » , j’ai l’impression que c’est un article de loi pensé uniquement pour défendre les politiciens qui se retrouvent filmés et mis sur Internet sans aucun contrôle sur ce qui est diffusé sur eux. Je pense notamment à l’ami Hortefeux qui il n’y a pas si longtemps tentait en sortant les rames de nous expliquer que les auvergnats étaient vraiment une menace (méga lol). Bref, elle est finie la belle époque où vous pouviez filmer le petit dérapage politique qui tue et le mettre sur Youtube… Hop en prison tous ces brigands de l’image !

Second point, le filtrage des sites pédophiles. Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous recommande d’aller jeter un œil à cette page. Nous l’avons compris depuis longtemps, la censure des sites internet ne permettra pas de supprimer la pédophilie, bien au contraire. On nous dit que c’est pour nous protéger mais c’est juste des énOOOrmes conneries… l’objectif est simplement de mettre en place les moyens techniques pour black-lister n’importe quel site internet qui fera c***r le gouvernement. Vous verrez, un jour on apprendra que tel ou tel site non pédophile a été black-listé pour raison d’État… personne ne sera au courant et il n’y aura aucun recours possible car tout sera fait dans le secret.

Et pour terminer, la cerise sur le gâteau… L’État pourra vous espionner (sur ordre d’un juge qui disparaitra bientôt pour donner tout le pouvoir à l’État). C’est à dire lire vos e-mails ou écouter vos conversations sur VoIP. Ils ont appelé ça la « captation à distance de données informatiques dans les affaires de criminalité organisée ». Tout devrait se faire à distance, mais cela peut aussi bien être une écoute de vos communications similaire à ce qui se fait actuellement sur les téléphones ou carrément l’installation d’un genre de cheval de Troie sur nos ordis.

« Art. 706-102-1. – Lorsque les nécessités de l’information concernant un crime ou un délit entrant dans le champ d’application de l’article 706-73 l’exigent, le juge d’instruction peut, après avis du procureur de la République, autoriser par ordonnance motivée les officiers et agents de police judiciaire commis sur commission rogatoire à mettre en place un dispositif technique ayant pour objet, sans le consentement des intéressés, d’accéder, en tous lieux, à des données informatiques, de les enregistrer, les conserver et les transmettre, telles qu’elles s’affichent sur un écran pour l’utilisateur d’un système de traitement automatisé de données ou telles qu’il les y introduit par saisie de caractères. Ces opérations sont effectuées sous l’autorité et le contrôle du juge d’instruction. »

« Art. 706-102-5. – En vue de mettre en place le dispositif technique mentionné à l’article 706-102-1, le juge d’instruction peut autoriser l’introduction dans un véhicule ou dans un lieu privé, y compris hors des heures prévues à l’article 59, à l’insu ou sans le consentement du propriétaire ou du possesseur du véhicule ou de l’occupant des lieux ou de toute personne titulaire d’un droit sur celui-ci. S’il s’agit d’un lieu d’habitation et que l’opération doit intervenir hors des heures prévues à l’article 59, cette autorisation est délivrée par le juge des libertés et de la détention saisi à cette fin par le juge d’instruction. Ces opérations, qui ne peuvent avoir d’autre fin que la mise en place du dispositif technique, sont effectuées sous l’autorité et le contrôle du juge d’instruction. Les dispositions du présent alinéa sont également applicables aux opérations ayant pour objet la désinstallation du dispositif technique ayant été mis en place. »

M’enfin, rien qu’un bon VPN, un peu de chiffrement et un ordi. non vérolé, ne puisse régler donc…. encore faudrait il le savoir et maitriser ces technologies. J’attends d’ailleurs la loi qui interdira l’utilisation des VPN et du chiffrement… C’est prévu pour quand ça Brice ?

Ça c’est pour ce qui concerne uniquement mon domaine de compétence (Internet) mais sachez que Loppsi a d’autres fouets dans son sac avec une extension du fichage des citoyens, le développement de la vidéo surveillance (rebaptisée vidéo protection juste pour nous prendre encore plus pour des cons), et bien sûr de la lecture automatique de plaques d’immatriculation histoire de savoir en temps réel où vous êtes.

BIG GOUVERNEMENT IS WATCHING YOU ! Aïe aïe aïe… On est pas dans la m***e avec toutes ces conneries. Bah oui parce que même si la devise « marketing » de cette loi est « LA SÉCURITÉ PARTOUT ET POUR TOUS », je sais bien et vous aussi j’imagine que c’est plutôt « LA SURVEILLANCE PARTOUT ET POUR TOUS ». Tous surveillés ou en tout cas potentiellement surveillables au bon vouloir du gouvernement (Cette histoire de juge est une illusion qui devrait vite disparaitre).

C’est tout simplement à vomir de voir qu’on vit maintenant dans un État tout sécuritaire qui peut finalement faire ce qu’il veut avec nos vies, simplement parce qu’il paye des mecs pour pondre ce genre de textes de lois débiles sur lesquels nous n’avons strictement rien à dire.

Breeeef, Loppsi est maintenant dans les mains du Sénat. Puis avec un peu de chance, ensuite, chez les sages du Conseil Constitutionnel. Espérons qu’ils soient aussi « sages » qu’on le prétende et nous aident à éviter la catastrophe…
Ligue ODEBI a écrit :-------- DÉBATS SUR LA LOPPSI : LETTRE (OUVERTE) AUX DÉPUTÉS --------------

La loi Loppsi sera votée sans coup férir ce mardi, les rangs des députés
de la majorité seront sans nul doute garnis afin de se prémunir contre un
camouflet semblable à celui de la loi Hadopi.
Mais n'oubliez pas d'où vous vient ce droit de légiférer pour le pays,
d'où vous vient ce pouvoir, sensé être un des piliers de notre
république. En fait de séparation des pouvoirs, l'assemblée nationale
s'est transformée en simple chambre d'enregistrement et cela par votre fait.
Refusant le débat sous prétexte de sujet trop technique, vous renoncez à
l'essence même de votre fonction.

Il y a un thème recrurent lors des discussions de projets de lois sur le
numérique, c'est l'absentéisme. Alors que TF1 nous montre un hémicycle
plein lors du reportage du 20h consacré à cette actualité, les internautes
ayant pu suivre les séances en direct ont pu s'apercevoir qu'il était bien
plus rapide de compter les députés présent que ceux absent. Quand on sait
qu' Internet constitue le dernier espace de liberté d'expression dans notre
pays, on serait en droit d'attendre un peu plus de mobilisation de votre
part.

Puisque vous êtes les représentant du peuple, c'est à vous que revient le
pouvoir d'améliorer la vie de vos concitoyens. Le gouvernement n' a pas
d'utilité a légiférer en urgence sur des sujets aussi grave que la
sécurité quotidienne. C'est un prétexte pour écourter les débats et pour
dramatiser la situation. (méthode déjà utilisé pour sur la loi Création
et Internet HADOPI).

Une meilleure sécurité ne passe pas forcement par une mauvaise dictature.
Vous qui êtes l'extension de la volonté populaire, pourquoi continuez vous
à ignorer ceux qui vous ont élus. Un mandat ce n'est pas un chèque en
blanc.
Alors que le projet de loi LOPPSI est soumis à votre jugement, ne laissez
pas votre parti dicter votre choix. Vous êtes les élus d'un territoire et
non d'un parti, quel qu'il soit. Montrez vous digne de la confiance que vous
ont apporté vos concitoyens en refusant d'approuver le projet de loi LOPPSI.

Au lieu d'une meilleure sécurité, c'est une meilleure surveillance qu'il va
apporter, avec la création de systèmes, comme le mouchard, qui verront leur
utilisation détourné. Ce projet coïncide en effet avec la volonté de
suppression du juge d'instruction de la part de l'exécutif en place, et qui
sera en charge après de la décision de mettre un "suspect" sur écoute, qui
sinon le parquet, avec dans l'ombre la chancellerie et le pouvoir exécutif.
C'est ainsi que se met en place la surveillance des opposants politiques et
de tout ceux qui élèveront la voix contre le pouvoir en place.
Outre ce problème, le projet de loi ne parle pas non plus des principes
techniques concernant la mise en place du "mouchard" au domicile des
suspects.

Quelle garantie d'impartialité y aura t'il lorsque le juge d'instruction
aura disparu ?

Nous vous demandons solennellement de vous prononcer contre ce projet de loi
afin de préserver les libertés fondamentales, fondatrices de notre
république pour que que la fin de la démocratie ne soit voté de ses élus.

Vous avez été maintes fois prévenus qu'en voulant trop contrôler
l'internet, celui çi finirait par vous échapper complètement avec la
généralisation des outils de cryptage et d'anonymat, aujourd'hui réservés
aux seuls 'initiés'. C'est pourquoi, sans même attendre le vote de ce
mardi, la Ligue Odebi joint l'action à la parole à travers le projet
Odebian [1] et œuvre désormais pour permettre à l'ensemble de nos
concitoyens d'échapper à la surveillance généralisée et au filtrage des
réseaux en diffusant ces technologies à l'aide d'un outil simple
d'utilisation et à la portée de tous; bien loin des idées reçues, qui
sont légions dès que l'on discute du numérique à l'assemblée nationale.

http://www.odebi.org

[1] http://www.odebian.org

http://www.addtoany.com/share_save?link ... put%C3%A9s

Avatar du membre
Casio
Bureau WDA
Bureau WDA
Messages : 3440
Enregistré le : 23 mars 2004, 10:55
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Paris XVII / Jouques
Contact :

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors.

Message non lu par Casio » 11 mars 2010, 01:35

journaldugeek.com a écrit :Les pirates en augmentation depuis Hadopi !

J’ai bien envie de dire : “la faute à qui ?”. Selon une étude de l’Université de Rennes, qui porte sur 2000 internautes bretons, depuis l’adoption de la loi Création et Internet (HADOPI) en septembre dernier, le nombre de pirates a augmenté de 3% et ceux-ci adoptent même de plus en plus des pratiques qui contournent les dispositions d’Hadopi !
- A peine 15% des internautes qui utilisaient les réseaux Peer-to-Peer avant l’adoption de la loi Hadopi ont définitivement cessé de le faire depuis.
- Parmi ces ex-téléchargeurs, seulement un tiers a renoncé à toute forme de piratage numérique, alors que les deux tiers restant se sont tournés vers des pratiques
alternatives de piratage échappant à la loi Hadopi comme le streaming illégal (allostreaming,…) ou le téléchargement sur des sites d’hébergements de fichiers (megaupload, rapidshare,…).
- Bien que le nombre d’internautes fréquentant les réseaux Peer-to-Peer ait diminué, le nombre de « pirates numériques » a légèrement augmenté depuis le vote de la loi
Hadopi.
- Parmi les internautes qui continuent encore de télécharger sur les réseaux Peer-to-Peer, 25% d’entre eux déclarent avoir modifié leurs pratiques de piratage depuis
l’adoption de la loi Hadopi.
- Enfin, les « pirates numériques » se révèlent être, dans la moitié des cas, également des acheteurs numériques (achat de musique ou de vidéo sur Internet). Couper la
connexion Internet des utilisateurs de réseau Peer-to-Peer pourrait potentiellement réduire la taille du marché des contenus culturels numériques de 27%. Une extension de la loi Hadopi à toutes les formes de piratage numérique exclurait du marché potentiellement la moitié des acheteurs de contenus culturels numériques.
Et vous ?
Hadopi : FAIL !
Hadopi : FAIL !
hadopi.png (94 Kio) Vu 11835 fois

Avatar du membre
Casio
Bureau WDA
Bureau WDA
Messages : 3440
Enregistré le : 23 mars 2004, 10:55
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Paris XVII / Jouques
Contact :

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors.

Message non lu par Casio » 29 sept. 2010, 18:19

PC INpact a écrit :Vous avez peur d'l'Hadopi ? Hadopi a ouvert sa ligne au 09 69 32 90 90 pour répondre aux interrogations des quelques millions d'internautes en France.

PC INpact lui a passé un petit coup de fil (lâchement anonyme) en se faisant passer pour un chef d'entreprise, conseil en artisanat, qui a deux salariés qui bossent avec un walkman sur la tête, utilisent un mot de passe Wifi "123123" et qui en même temps ont des enfants qui téléchargent à la maison avec leur Wii sur des boutiques en ligne.

*musique d'ambiance* Bonjour et bienvenue à l'Hadopi, Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet *fin musique*

Hotliner: Hadopi bonjour

PCi: Oui bonjour, voilà je suis chef d'une entreprise de conseil, en artisanat notamment, et j'ai 2 salariés dans l'entreprise... et je crois que maintenant, on aura l'interdiction de télécharger, et je voudrais savoir comment faire pour...

H: Comment, vous dites ?

P: On aura l'interdiction de télécharger, enfin je crois que...

H: Illégalement

P: ..., illégalement, voilà, et je voulais savoir comment faire pour éviter que les 2 gars qui sont avec moi puissent télécharger. Enfin, que les 2 personnes qui sont employées par l'entreprise ne téléchargent pas sur la ligne internet de l'entreprise, parce que moi je voudrais pas avoir mon accès coupé.

H: *mode lecture de document* Les moyens de sécurisation existent depuis longtemps dans le mondeuh de l'entreprise virgule

P: Oui...

H: Ils sont installés sur le réseau de l'organisation qui est supervisée par le responsable sécurité informatique.

P: D'accord.

H: Ils consistent notamment en l'installation de pare-feux sur les réseaux et d'antivirus sur les connexions internet. *relève sans doute la tête de son manuel* D'accord ?

P: D'accord.

H: Donc, *retour au manuel* le responsable informatique va alors détecter statistiquement si un employé fait un usage impospectif (NdM: il bafouille, j'ai rien compris) de l'Internet, s'il utilise de manière abusive les ressources informatiques pour son propre compte et s'il échange des contenus protégés par le droit d'auteur. *relève la tête* Donc, moi ce que je peux vous proposer de faire, ce serait par exemple de mettre en place des anti-virus,

P: Oui.

H: sécuriser votre ordinateur, et également mettre en place des *** pas compris *** qui peuvent empêcher à votre accès internet de faire l'objet de téléchargements illégaux

P: Justement, parce que là en mot de passe, on a mis 123123, c'est le mot de passe qu'on a tous dans l'entreprise pour le Wifi, est-ce que vous pensez que je dois le changer pour sécuriser tout ça, ou je laisse comme ça ?

H: Et est-ce que vous avez déjà détecté des téléchargements illégaux depuis que vous avez mis ça en place ?

P: Bah je sais pas, je sais que les salariés qui travaillent avec moi ils ont souvent le walkman sur les oreilles quoi.

H: Moi je peux également vous conseiller de mettre en place un logiciel de contrôle parental

P: D'accord

H: ce qui peut en fait interdire d'aller sur certains sites, donc de faire des téléchargements illégaux.

P: D'accord. Un logiciel de contrôle parental pour l'entreprise.

H: Voilà. En fait il existe euh... Vous pourriez également mettre en place une charte informatique afin de dire à chaque employé que ce n'est pas bien de procéder à des téléchargements illégaux.

P: D'accord, donc je leur dis que c'est pas bien, et H: Une charte informatique. Mettre en place une charte informatique.

P: D'accord, ok, je dis que c'est pas bien, et ça coûte combien ça ? C'est qui, c'est Orange, parce que je suis chez Orange, c'est Orange qui paye tout ça ?

H: Alors là vous êtes au niveau de l'Hadopi, et la charte informatique c'est vous qui la faites.

P: D'accord. Et pour les logiciels, c'est Orange qui les fournit ? C'est mon fournisseur d'accès ?

H: Vous êtes chez ?

P: Chez Orange.

H: Il faut voir avec votre Fournisseur d'Accès Internet. Voilà, si c'est Orange ils sont tenus de vous informer sur les différents moyens de sécurisation qui existent.

P: D'accord, donc c'est eux qui vont me les télécharger alors.

H: Qui vont vous les ?

P: C'est eux qui vont me les donner ?

H: Sur les différents moyens de sécurisation existants.

P: D'accord. Ok.

H: Est-ce que vous avez d'autres questions, monsieur ?

P: Oui oui, justement, j'ai un accès internet à la maison aussi, comme beaucoup de Français, et j'ai un de mes fils qui joue beaucoup à la Wii. Vous savez, la console. Et y'a l'accès Internet, et je voudrais savoir comment faire pour empêcher qu'il télécharge du logiciel sur la Wii alors que... y'a pas d'clavier rien du tout, alors comment je fais pour sécuriser la Wii ?

H: Il... Il fait des téléchargements avec sa Wii ?

P: Bah oui, il achète parfois des contenus. Mais je voudrais savoir si y'a pas de risque qu'il télécharge de...

H: Alors, avec le jeu Wi Fi on peut... avec sa Wii, il fait des téléchargements, ou il va sur des sites pour faire des téléchargements.

P: Oui, sur des boutiques en ligne de la Wii, pour acheter des jeux

H: Il va sur des sites de téléchargement, donc à ce moment-là vous pourriez mettre en place, pour la sécurisation de votre ordinateur à la maison, un logiciel de contrôle parental.

P: D'accord.

H: Et le logiciel de contrôle parental, effectivement, fera en sorte qu'il ne puisse pas avoir droit à des téléchargements illégaux ; et parmi les moyens de sécurisation également qui existent hein, certains sont proposés par la communauté du logiciel libre, ils sont même gratuits, et votre FAI aussi, comme je venais de vous le dire, peut vous en proposer, ce type de solution.

P: D'accord. Mais à la rigueur, le logiciel de contrôle parental, est-ce que je peux pas... ça me permet d'éviter d'en acheter 2. Par exemple, est-ce que je peux pas prendre celui de l'entreprise, et je l'installe dans la maison ?

H: Alors, là c'est à vous de voir.

P: D'accord. Et si je reçois un avertissement, qu'est-ce que je dois faire ?

H: Si vous recevez un avertissement de l'Hadopi comme quoi il y a eu des téléchargements illégaux, à travers votre adresse IP, la première recommandation c'est dans le but de vous informer de mettre en place des moyens de sécurisation, d'accord ? Ce n'est pas l'Hadopi qui juge, c'est le juge qui procède toujours à des jugements. Nous vous informons tout simplement à votre obligation de mettre en place des moyens de sécurisation.

P: D'accord. Et mon fils il télécharge plutôt des jeux. C'est les jeux aussi, ou c'est que la musique et le cinéma ? C'est quoi ?

H: Euuuuuuuh... Le téléchargement en soi n'est pas légal... En fait, si c'est une oeuvre protégée par des droits d'auteur, à ce moment-là, procéder à un téléchargement sans autorisation est considéré comme étant illégal.

P: D'accord. Donc s'il télécharge des jeux il peut recevoir un message de la Hadopi alors.

H: Si c'est un téléchargement illégal, oui.

P: D'accord, ben je vais lui en parler.

H: Vous avez d'autres questions ?

P: C'est quand que ça commence tout ça, ça a commencé déjà ?

H: Effectivement oui.

P: Vous avez déjà envoyé des mails ?

H: Alors les mails pas encore, mais ça sera bientôt envoyé.

P: C'est quand, c'est la semaine prochaine ?

H: Euh, vous saurez tout cela, je vous invite à aller voir le site internet http://www.hadopi.fr, qui sera mis en place à partir de lundi, vous devriez avoir toutes les informations nécessaires également.

P: D'accord, bon ben c'est très bien. En tout cas, je vous remercie pour tous ces bons conseils.

H: Je vous remercie également monsieur, et je vous souhaite un excellent week-end.

P: Merci, vous aussi, au revoir.

H: Merci, au revoir.

Clic
::arrow: Message original : http://www.pcinpact.com/actu/news/59556 ... e.htm?vc=1

::roll: ::evil:

Avatar du membre
Casio
Bureau WDA
Bureau WDA
Messages : 3440
Enregistré le : 23 mars 2004, 10:55
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Paris XVII / Jouques
Contact :

Re: La LEN ou l'hypocrisie de l'etat Français et des Majors.

Message non lu par Casio » 05 oct. 2010, 16:46

journaldugeek.com a écrit :L’Hadopi réagit face à l’attitude de Free

On vous en parlait ce matin : Free est le seul FAI a avoir refusé d’envoyer à ses abonnés les courriers d’avertissement Hadopi. L’Hadopi n’a pas tardé à réagir face à cette rébellion, et affirme au site de La Tribune que le FAI prend ses abonnés “en otages”. Du fait que ces mêmes abonnés ne seront pas avertis de leur faute. Hum. Et en même temps, si ces mêmes abonnés, comme la majorité des gens, ne connaissent même pas le mot de passe de leur boîte mail @free.fr, je suis d’ailleurs dans ce cas), j’ai envie de dire…

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité