[Réalisation] - Un banc de tests de composants…

Questions génériques informatiques, vos tutoriaux ou vos astuces de restaurations...

Modérateurs : Membres WDA, Modérateurs complets

Avatar du membre
Hervé-P
Messages : 14
Enregistré le : 30 juil. 2019, 09:18
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Sainte-Marie (Île de la Réunion)
Contact :

[Réalisation] - Un banc de tests de composants…

Message non lu par Hervé-P » 29 sept. 2019, 19:21

— Bonjour.
— Sur un autre fil, j'avais parlé d'un circuit testeur de Zéners. Mais ce testeur fait partie d'un banc de tests que tout récupérateur de composants électroniques devrait posséder pour avoir une idée de ce qu'il récupère ! Voici donc le banc de tests en question, monté dans deux boîtiers de “flexettes” Apple, modifiés pour l'occasion :
Le banc de tests complet avec un chargeur de batteries Li-Ion !
Le banc de tests complet avec un chargeur de batteries Li-Ion !
— Voici donc les boîtiers de “flexettes” et leur modification :
Le boîtier tel qu'iil se présente.
Le boîtier tel qu'iil se présente.
Démontage du boîtier.
Démontage du boîtier.
Modification du boîtier pour qu'il se présente comme un “pupitre”.
Modification du boîtier pour qu'il se présente comme un “pupitre”.
— Une fois ceci fait, je perçai la partie bleue d'un très gros trou pour y monter un galvanomètre 100µA récupéré “on ne sait où”, tout ça pour y inclure le générateur de courant constant réglable et le testeur ESR :
Montage des composants dans le boîtier.
Montage des composants dans le boîtier.
Montage de 2 batteries 18650, d'une diode antiretour Schottky et d'un régulateur low-drop 5V.
Montage de 2 batteries 18650, d'une diode antiretour Schottky et d'un régulateur low-drop 5V.
— Ensuite, je m'occupai du générateur de courant constant :
Le schéma du générateur de courant constant réglable.
Le schéma du générateur de courant constant réglable.
Les transistors utilisés pour le générateur de courant : des PNP Darlington, récupérés sur des modules de ventillation d'habitacle automobile.
Les transistors utilisés pour le générateur de courant : des PNP Darlington, récupérés sur des modules de ventillation d'habitacle automobile.
Et le schéma dudit générateur de courant “inversé”, pour l'utilisation des transistors PNP !
Et le schéma dudit générateur de courant “inversé”, pour l'utilisation des transistors PNP !
10.jpg (29.12 Kio) Vu 303 fois
— Voilà une première “mise en bouche” : je publierai le reste plus tard !
— Cordialement !
Ordi fixe : AsRock 970M-Pro3, AMD-FX 6 cœurs, 16 Go mémoire vive.
Vocation bureautique/musique/dessins/émulateurs/électronique…
Sasfépu : synthé GEM WS2-II en parfait état de marche !

Avatar du membre
Hervé-P
Messages : 14
Enregistré le : 30 juil. 2019, 09:18
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Sainte-Marie (Île de la Réunion)
Contact :

Re: [Réalisation] - Un banc de tests de composants…

Message non lu par Hervé-P » 30 sept. 2019, 08:23

— Continuons donc la description de ce banc de tests…
— Dans le même module, après avoir inclus le générateur de courant constant réglable, j'ai voulu utiliser le galvanomètre 100µA pour autre chose : un testeur d'ESR (Equivalent Resistance Serie) pour tester des condensateurs électrochimiques. Après quelques recherches, je suis tombé sur ce forum anglophone :
http://www.eevblog.com/forum/projects/5 ... er-design/
— qui, aussitôt “dégaîné” mon traducteur, s'est révélé une vraie mine d'or :
Le site anglophone en question. Remarquez l'adresse dans la barre d'adresse !
Le site anglophone en question. Remarquez l'adresse dans la barre d'adresse !
— Sitôt dit, sitôt relevé le schéma, j'avisai une petite platine ayant support un microprosseur d'imprimante et le montai dessus :
La platine qui reçoit le montage.
La platine qui reçoit le montage.
La map du PCB.
La map du PCB.
— Après essais, sur l'allimentation 5V low-drop, il fonctionne “nickel” ! Bien sûr, j'avais monté un inverseur pour le galvanomètre afin de pouvoir le commuter entre la charge batteries et les tests ESR !
— Le total est monté dans le boîtier de “flexettes” !
— Et maintenant, la charge de batteries Li-Ion de récup' d'ordinateurs portables… Ce genre de batteries, il faut faire gaffe ! Ils ne supportent pas une tension de charge de plus de :
* 4,1V pour les packs 10,8V (3 batteries en série - dont les batteries Li-Po d'ordinateurs Apple),
* 4,2V pour le spacks 11,1V.
— Pour les reconnaître, c'est simple : une fois le pack extrait de l'ordi portable, “c'est comme le Port Salut, c'est écrit dessus” !
— Il y a plusieurs techniques pour recharger ces accus. Pour ma part, j'ai utilisé la technique”liposave” : une diode Zéner de puissance, branchée en parallèle sur l'accu et draînant la tension en trop par rapport au réglage ! Mais voyons comment…
— “Fouinant” sur le Net, je tombai sur ce petit schéma :
14.jpg
14.jpg (26.45 Kio) Vu 281 fois
, puis sur celui-là :
15.jpg
15.jpg (32.53 Kio) Vu 281 fois
— Et ensuite, sur celui-là :
16.jpg
— Exactement ce qu'il me fallait ! Mais, ayant entretemps récupéré des transistors MOS-FETs sur d'anciennes cartes-mères d'ordinateurs en panne, je l'ai modifié ainsi :
J'y ai ajouté la commutation 1/2/3 batteries ainsi que l'ajustement de tension 4,1V/4,2V !<br />Le générateur de courant constant réglable est ici mis à contribution !
J'y ai ajouté la commutation 1/2/3 batteries ainsi que l'ajustement de tension 4,1V/4,2V !
Le générateur de courant constant réglable est ici mis à contribution !
— Et, comme à mon habitude, dessin d'un PCB (avec T.C.I) et câblage sur un bout de platine imprimée avec du fil de cuivre autosoudable, en ayant enlevé toutes les pistes et ne gardé que les trous métallisés :
18.jpg
19.jpg
— Prochaine étape : le bac à batteries.
…/…
Modifié en dernier par Hervé-P le 30 sept. 2019, 09:20, modifié 1 fois.
Ordi fixe : AsRock 970M-Pro3, AMD-FX 6 cœurs, 16 Go mémoire vive.
Vocation bureautique/musique/dessins/émulateurs/électronique…
Sasfépu : synthé GEM WS2-II en parfait état de marche !

Avatar du membre
Hervé-P
Messages : 14
Enregistré le : 30 juil. 2019, 09:18
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Sainte-Marie (Île de la Réunion)
Contact :

Re: [Réalisation] - Un banc de tests de composants…

Message non lu par Hervé-P » 30 sept. 2019, 09:02

— Continuons donc cet intéressant exposé…
— Donc, pour charger les accus 18650, il me fallait un bac pouvant les accueillir… Hors de question d'utiliser les bacs de piles AA/AAA : trop petits ! Alors, passons par la case “modifications” !
— J'avais aussi récupéré des bouchons de baies 5,25" de faces avant de PCs et je suis tombé sur ce qu'il me fallait :
Présentation des batteries et découpe. Ensuite, soudure de cloisons plastique, montage et câblage des contacts sur une prise 4 broches.
Présentation des batteries et découpe. Ensuite, soudure de cloisons plastique, montage et câblage des contacts sur une prise 4 broches.
— Montage dans un boîtier de cassettes “Betamax” que j'avais “rétréci” pour autre chose et qui s'est révélé exactement ce qu'il me fallait :
21.jpg
— Essais avec une ancienne version de mon générateur de courant réglable :
22.jpg
— Voici le module chargeur de batteries/testeur ESR monté dans le boitier de “flexettes” et en pleine action :
Une fois le courant du chargeur de batteries réglé, basculement du galva sur “test ESR” et mesure d'un condensateur encore monté sur sa platine !
Une fois le courant du chargeur de batteries réglé, basculement du galva sur “test ESR” et mesure d'un condensateur encore monté sur sa platine !
— Premier module terminé ! Et maintenant, le module “testeur en tous genres” !
— Ici, ce module recevra :
* deux testeurs de composants chinois ohmmètre/capacimètre/selfmètre/testeur de transistors bipolaires/J-FETs/MOS-FETs…
* un testeur de diodes Zéners et de LEDs,
* un module milliohmmètre, pour la mesure de très faibles résistances.
— Toujours monté dans un deuxième boîtier de “flexettes” Apple ! Je pense que ces 4 modules répondront à la majorité des demandes de tests de l'amateur électronicien ! Déjà, pour le module “tests ESR”, j'avais monté deux batteries 18650 dans le fond du boîtier et équipé d'une prise de charge… Donc, j'ai fait de même pour ce module :
Deux prises : l'une pour l'alimentation des modules chinois et l'autre pour l'alimentation du testeur de Zéners et du milliohmmètre.
Deux prises : l'une pour l'alimentation des modules chinois et l'autre pour l'alimentation du testeur de Zéners et du milliohmmètre.
— À noter ici l'utilisation de la prise de charge pour charger les batteries internes !
La charge des batteries internes se fait à partir des “liposaves” contenus dans le chargeur de batteries Li-Ion : il suffit de permuter la prise ! Je peux même charger les batteries internes du module chageur de batteries/testeur ESR !
La charge des batteries internes se fait à partir des “liposaves” contenus dans le chargeur de batteries Li-Ion : il suffit de permuter la prise ! Je peux même charger les batteries internes du module chageur de batteries/testeur ESR !
— Alors, on “attaque” ! Découpe et montage des deux modules chinois, avec leur alimentation “buck-boost” tirée du fameux 34063 :
Il a fallu “raboter” une des deux platines. Rassurez-vous : ça fonctionne toujours !
Il a fallu “raboter” une des deux platines. Rassurez-vous : ça fonctionne toujours !
, alimentation tirée de ces deux modules Sony :
Le module Sony avant modification.
Le module Sony avant modification.
Et après (remplacement des résistances 822 et 272 par un petit potentiomètre 10k) ! Découpe d'une piste, déplacement d'une diode, d'un condensateur CMS et réglage à 9V…
Et après (remplacement des résistances 822 et 272 par un petit potentiomètre 10k) ! Découpe d'une piste, déplacement d'une diode, d'un condensateur CMS et réglage à 9V…
— Le schéma du module Sony et de la modification :
38.jpg
38.jpg (48.14 Kio) Vu 273 fois
— Le schéma du module testeur de Zéners :
Le petit voltmètre chinois est un modèle 200V !
Le petit voltmètre chinois est un modèle 200V !
— Le schéma du module “milliohmmètre” :
30.jpg
— Sa réalisation sur un bout de platine à trous métallisés :
Vu le gain en courant du TIP31C par rapport au 2N3055, j'ai supprimé un des transistors de sortie. Ça fonctionne “nickel” !
Vu le gain en courant du TIP31C par rapport au 2N3055, j'ai supprimé un des transistors de sortie. Ça fonctionne “nickel” !
— Et le montage de tout ça dans la partie noire du boîtier de “flexettes” :
39.jpg
— Un détail du module encore ouvert :
Pour le support ZIF (à droite), comme il était un peu enfoncé par rapport à la surface du pupitre, je l'ai monté sur un support. La petite platine argentée sur la prise sert à tester des composants CMS.
Pour le support ZIF (à droite), comme il était un peu enfoncé par rapport à la surface du pupitre, je l'ai monté sur un support. La petite platine argentée sur la prise sert à tester des composants CMS.
— Et le module complet, testant un MOS-FET, une self, une Zéner de 27V et une résistance de 0,33 ohms, tout ça en même temps et sur batteries :
Pour le voltmètre 200mV, j'ai commandé sur e-bay, un module LED 200mV qui remplacera le voltmètre externe ! Je devrais pouvoir l'insérer là où il y a l'inscription “(sur voltmètre externe 200mV)”
Pour le voltmètre 200mV, j'ai commandé sur e-bay, un module LED 200mV qui remplacera le voltmètre externe ! Je devrais pouvoir l'insérer là où il y a l'inscription “(sur voltmètre externe 200mV)”
— Enjoy !
— Si vous voulez le réaliser, “à vos fers à souder, rompez” !
Ordi fixe : AsRock 970M-Pro3, AMD-FX 6 cœurs, 16 Go mémoire vive.
Vocation bureautique/musique/dessins/émulateurs/électronique…
Sasfépu : synthé GEM WS2-II en parfait état de marche !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités