Page 3 sur 3

Re: [Réparation] - Alimentation à découpage et autres bidules

Posté : 01 sept. 2019, 13:39
par Krapoutchik
Hé, hé hé :mrgreen: .

je vois qu'on fréquente les mêmes sources d'approvisionnement :clap: !

Re: [Réparation] - Alimentation à découpage et autres bidules

Posté : 27 sept. 2019, 17:53
par Krapoutchik
Modification d'une lampe à LED avec détecteur de mouvement.

Chez GIFI, J'ai acheté 5 euros :eeeek: une petite lampe solaire à LED comportant un détecteur de mouvement et marchant sur batterie. Elle est prévue pour un fonctionnement extérieur mais il vaut mieux l'enrober d'un film plastique alimentaire car elle est très loin d'être étanche ::( .
package.JPG
Le fonctionnement est très simple, un ensemble de cellules photovoltaïques recharge une batterie, quand la nuit tombe le capteur de mouvement se met en fonction et allume les leds à pleine puissance dès que l'on s'approche entre 1m50 et 2m. Sans détection, les leds passent en mode veille au bout de 20 secondes et éclairent faiblement. Dans ces conditions la batterie dure une douzaine d'heure.

Ce fonctionnement ne me plaisait pas car à force de charge et décharge la batterie n'aurait pas duré longtemps. J'ai donc décidé de supprimer le mode veille pour que les leds s'éteignent complètement.

Allez hop, démontage...
ensemble.JPG
Sympa l'accu standard de type 18650, sa capacité est 1200Mah.
Il y a un joint d'étanchéité autour de la batterie mais il ne sert à rien car le bouton marche/arrêt n'est pas étanche :wall: .
En examinant le circuit je me suis aperçue que les leds sont commandées par 2 transistors, Q3 et Q4, connectés en parallèle. La base de Q4 file à la patte 2 qui est la sortie détection du LT0001.
Q3 est toujours en conduction faible sauf quand les cellules photovoltaïques reçoivent de la lumière, à ce moment Q3 est bloqué.
En résumé, c'est Q3 qui allume faiblement les leds la nuit et en absence de détection.
Suppression pure et simple de Q3 et... tout marche comme je le voulais, le mode veille est supprimé, les leds s'éteignent complètement :8: .
detail Q3.JPG

Re: [Réparation] - Alimentation à découpage et autres bidules

Posté : 29 sept. 2019, 18:44
par Hervé-P
— Bonjour.
— Quant à moi, je ne suis pas resté “les deux pieds dans le même sabot” et je propose une lampe LEDs pour s'éclairer le soir ou la nuit quand aucune source lumineuse n'est à proximité : une lampe LEDs à intensité variable !
— Une fois, dans “mes” bacs de recyclage favoris, je tombe sur 2 lampes LEDs grillées… Je les démonte et récupère les platines de LEDs CMS. Mais une des LEDs CMS était grillée (petit point noir). Ayant entretemps récupéré une platine de LEDs de lampe de poche à piles, je remplace la LED grillée par celle de la lampe de poche :
Je pourrais aussi réutiliser les LEDs restantes de la lampe de poche !
Je pourrais aussi réutiliser les LEDs restantes de la lampe de poche !
— Mais, comme vous le voyez, les LEDs de la platine sont par 3 en série et la LED de la lampe de poche est unique ! Qu'importe, je teste (avec un circuit testeur de Zéners montant à ~135V, fabriqué à partir du 34063 !), une fois la LED de lampe de poche soudée en place, et toutes les LEDs s'allument avec une intensité lumineuse équivalente ! Il me restait aussi à me fabriquer un circuit capable d'alimenter la série de LEDs qui a une tension de fonctionnement de 40V !
— Je me tourne alors vers une “vieille connaissance” : le circuit intégré 34063, qui est capable de beaucoup de choses, notamment de piloter une série de LEDs sur une tension aussi basse que 3,7V, soit une batterie 18650 de récup' de batteries d'ordinateurs portables ! Mais d'abord une simu sur l'excellent logiciel “LTSpice” :
Régulateur LEDs.jpg
, puis, avisant une platine de chargeur de téléphone portable pour automobile (avec prise allume-cigares) qui “arborait” ce genre de circuit intégré, je la modifiai pour répondre à ce cahier des charges, à partir de ce schéma :
Le circuit de base, “glané” sur le Net.
Le circuit de base, “glané” sur le Net.
— Voici donc la “lampette” en fonctionnement :
Lampe en fonctionnement, intensité minimum.
Lampe en fonctionnement, intensité minimum.
Lampe en fonctionnement, intensité maximale.
Lampe en fonctionnement, intensité maximale.
— Depuis, comme je me lève la nuit au moins une fois pour mes “petits besoins”, je n'allume pas la lumière et ne dérange pas ma femme !
— À voir si vous en avez le besoin…
— Cordialement !